•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Edmonton et Calgary signent une charte pour une meilleure collaboration

Chargement de l’image

Le maire d'Edmonton Stephen Mandel, le ministre des Affaires municipales Doug Griffiths et le maire adjoint de Calgary Jim Stevenson signent la charte à Calgary, lundi.

Photo : CBC

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2012 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le ministre des Affaires municipales, le maire de la Ville d'Edmonton et le maire adjoint de Calgary ont signé une charte, lundi, dans laquelle ils entendent réévaluer les besoins des deux villes et le soutien apporté par la province.

Les trois hommes souhaitent moderniser et approfondir leur collaboration pour effectuer un meilleur partage des ressources. Ils ont entre autres discuté des responsabilités des deux villes et de la province, ainsi que de leur situation financière respective.

Chargement de l’image
Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le ministre des Affaires municipales, Doug Griffiths, souhaite une meilleure interaction entre la province et les deux grandes villes.

Photo : CBC

« Les villes ne sont pas en compétition avec la province », a souligné le ministre des Affaires municipales Doug Griffiths. « Les municipalités ne sont pas en compétition non plus. Nous servons la même clientèle. Nous allons tous trouver une manière rationnelle de dépenser l'argent des contribuables albertains pour leur procurer des services et nous allons le faire avec un respect mutuel », a-t-il ajouté.

Le maire d'Edmonton Stephen Mandel et le maire adjoint de Calgary Jim Stevenson ont abordé les défis auxquels les deux villes sont confrontées.

Stephen Mandel a affirmé que plusieurs personnes provenant de communautés avoisinantes se rendent fréquemment dans sa ville pour différentes activités. Il a soulevé que ce plus grand nombre d'individus sur le territoire engendre plus de travail pour les policiers. Il aimerait trouver une manière pour la province de venir en aide à la ville.

Le maire adjoint de Calgary a pour sa part affirmé que l'utilisation du transport en commun et des routes par des personnes qui n'habitent pas la ville, est au coeur des débats de son administration.

La taxation des Albertains

Pour ce qui est de la consultation avec les Albertains avant d'augmenter les taxes ou d'en imposer des nouvelles, le ministre Griffiths a avancé que selon la loi, cela devrait être décidé par référendum.

Le maire d'Edmonton a quant à lui affirmé que l'idée d'un référendum est prématurée.

« Je crois que nous devons trouver des solutions qui ne nécessitent pas ce genre d'action et il est possible de le faire, mais nous en reparlerons lorsque nous y serons », a souligné M. Mandel.

Les trois parties souhaitent partager les résultats de leurs discussions avec le public au printemps 2013.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !