•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un lac de méthane sur Titan dans l'oeil de Cassini

Les tropiques de Titan

Photo : NASA

Radio-Canada

L'un des lacs de méthane détectés sur Titan, la plus grosse lune de Saturne, est maintenant mieux décrit à la suite de l'analyse des données recueillies par la sonde Cassini de la NASA.

Les informations renvoyées permettent d'établir que la superficie du lac situé aux tropiques du satellite est d'environ 2400 mètres carrés. L'étendue liquide aurait une profondeur d'au moins un mètre.

Ces résultats surprennent les chercheurs, puisque les modèles actuels ne permettent pas de penser qu'un liquide pourrait se trouver à long terme à un autre endroit que les pôles de Titan. La chercheuse Caitlin Griffith et ses collègues de l'Université de l'Arizona estiment que la source du lac pourrait être souterraine.

Le méthane est l'un des composants de la chimie organique qui existe sur cette lune de Saturne. Il permet probablement la production de molécules comme les acides aminés, les blocs de construction de la vie.

Les premiers lacs tropicaux sur Titan ont été détectés par le spectromètre de cartographie visuelle et infrarouge de Cassini en 2004. Ils ne se sont pas évaporés depuis leur observation.

Titan est le deuxième plus grand satellite du système solaire, après Ganymède en orbite autour de Jupiter. Il s'agit du seul satellite connu à posséder une atmosphère dense. Découvert par l'astronome hollandais Christian Huygens en 1655, Titan est la première lune observée autour de Saturne qui en compte plus de 60.

Cassini-Huygens

Lancée en 1997, Cassini-Huygens est la première mission spatiale consacrée à l'exploration de Saturne. Elle est menée par la NASA, qui a réalisé le module orbital Cassini, et l'Agence spatiale européenne (ASE), fournisseur de l'atterrisseur Huygens qui s'est posé sur Titan, la plus grosse lune de Saturne. Cassini s'était insérée en orbite de Saturne le 1er juillet 2004 après un périple de sept ans et de 3,5 milliards de kilomètres.

Science