•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Gaz à effet de serre : Ottawa peine à atteindre ses objectifs, selon une étude

Gaz à effet de serre
Photo: La Presse canadienne / Jacques Boissinot
Radio-Canada

Le Canada n'est pas en voie d'atteindre ses propres objectifs de réduction d'émission de gaz à effet de serre de 17 % d'ici 2020, selon un nouveau rapport publié par la Table ronde nationale sur l'environnement et l'économie (TRNEE).

Après s'être fait taper sur les doigts par le commissaire à l'environnement et au développement durable, le gouvernement fédéral doit maintenant encaisser le coup d'une autre étude qui met en doute l'atteinte de ses cibles de réduction des gaz à effet de serre.

« On n'arrivera pas à cette cible. On fait des progrès, mais également, c'est tellement clair qu'on doit faire plus », affirme le président de la TRNEE, David McLaughlin.

Non seulement les progrès sont trop faibles, mais ces réductions de gaz à effet de serre prévues entre 2005 et 2020 sont surtout attribuables aux mesures prises non pas par le gouvernement fédéral, mais par les provinces.

Tous les gouvernements font le travail. Mais les contributions présentement, ça vient plus des actions provinciales. C'est clair.

David McLaughlin, président de la TRNEE

Pourtant, il y a quelques semaines, le ministre fédéral de l'Environnement, Peter Kent, promettait de faire mentir les pronostics et d'atteindre les objectifs fixés par son gouvernement. David McLaughlin ne demande pas mieux, mais prévient que plus le gouvernement tarde à prendre des mesures, plus il sera coûteux d'atteindre la cible.

« On perd du temps. La cible de 2020, ça presse. Et dans le domaine de changements climatiques, ça prend du temps pour les gouvernements de trouver les meilleurs moyens de réduire les émissions », explique-t-il.

Ironiquement, c'est le ministre de l'Environnement qui, l'an dernier, a commandé ce rapport. Ce sera l'un des derniers de la TRNEE, puisque le gouvernement de Stephen Harper a annoncé que son budget ne sera pas renouvelé.

Cet organisme, dont le mandat est de conseiller le gouvernement fédéral, a été créé en 1988 lorsque le gouvernement progressiste-conservateur de Brian Mulroney dirigeait le pays.

Réactions à Ottawa

Malgré la publication de cette nouvelle étude, le gouvernement fédéral ne voit aucune nécessité de réviser sa stratégie de lutte aux gaz à effet de serre. Un porte-parole du ministre fédéral de l'Environnement, Peter Kent, s'est dit réjoui que l'objectif ait été atteint à 50 % et a estimé que le rapport confirme l'efficacité de l'approche du gouvernement.

Le Nouveau Parti démocratique (NPD) affirme de son côté que la décision du gouvernement de Stephen Harper de ne pas tenir compte des conclusions du rapport démontre qu'il n'a aucune intention de respecter ses objectifs de réduction des GES.

Avec les informations de Madeleine Blais-Morin

Avec les informations de La Presse canadienne

Environnement