•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

De nouveaux gènes associés à la migraine

Une femme souffre de la migraine
Photo: iStockphoto
Radio-Canada

Le caractère héréditaire de la forme la plus répandue de migraine semble se préciser. Une équipe internationale de chercheurs a identifié quatre nouveaux gènes associés à la migraine « sans aura », contre laquelle il n'existe aucun traitement connu.

Ce type de migraine se présente sans signes neurologiques précurseurs, comme des troubles visuels. Il représente les trois quarts des cas.

Le Dr Tobias Freilinger et ses collègues estiment que leur découverte renforce les arguments selon lesquels les migraines sont causées par des dysfonctionnements de molécules qui sont chargées de transmettre des signaux entre les cellules nerveuses dans le cerveau.

Ces variations génétiques ont été décelées au sein du génome de 4800 migraineux. Elles étaient inexistantes dans le groupe témoin de 7000 personnes indemnes de cette pathologie handicapante.

Leur étude confirme par ailleurs l'existence de deux autres gènes de prédisposition sur un trio de gènes déjà identifiés dans un précédent travail.

Le saviez-vous?

La migraine frappe environ une femme sur six et un homme sur huit. Elle représente une cause majeure d'absentéisme au travail.

Cette étude a été menée par un consortium international dédié à la recherche sur la génétique de la migraine (International Headache Genetics Consortium).

Le détail de ces travaux est publié dans la revue Nature Genetics.

Avec les informations de Agence France-Presse

Science