ICI Radio-Canada

Vous naviguez sur le nouveau site

Aller au menu principalAller au contenu principalAller au pied de page
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Jacques Villeneuve dit avoir reçu des menaces après sa sortie contre les étudiants

Jacques Villeneuve
Radio-Canada

L'ancien pilote de formule 1 Jacques Villeneuve a reçu plusieurs courriels « injurieux, insultants et même dangereux » à la suite de ses commentaires sur le conflit étudiant émis jeudi soir. Mais l'ancien champion du monde n'a renié aucun de ses propos, vendredi, dans les paddocks du circuit Gilles-Villeneuve entre les deux premières séances d'essais libres du Grand Prix du Canada.

Tout en reconnaissant qu'il aurait préféré avoir une discussion d'une trentaine de minutes afin de pouvoir mieux étayer sa pensée, Villeneuve a confirmé qu'il avait été bien cité lors d'un entretien de cinq minutes accordé en marge d'un cocktail-bénéfice qui a donné le coup d'envoi aux quatre jours de festivités entourant le Grand Prix.

Il a alors notamment invité les étudiants à « retourner à l'école » et affirmé que ceux-ci « ont passé leur jeunesse à grandir sans que leurs parents leur disent non ».

Le monde selon Jacques Villeneuve

Cliquez ici pour lire la chronique de Martin Leclerc.

Villeneuve a reconnu, vendredi, qu'il était surpris que les gens s'étonnent encore qu'il émette sans retenue des opinions tranchées. Ce trait de caractère a toujours été la marque de commerce du Québécois lorsqu'il pilotait une voiture de F1. Lorsqu'on lui a demandé s'il était prêt à discuter du conflit pendant les 30 minutes suggérées, il a répondu avec un humour acerbe qu'il refuserait, « si c'est pour avoir des menaces de mort ».

L'ancien champion du monde a quand même affirmé qu'il trouvait « un peu ridicule » que des gens qui « prônent la liberté d'expression » ne lui accordent pas le droit de dire ce qu'il pense.


Grand Montréal

Société