•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les Français du Canada votent pour un député à l'Assemblée nationale française

Consulat français
Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2012 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Pour la première fois samedi, les Français résidant à l'étranger élisent un député qui les représentera à l'Assemblée nationale, à Paris, dans le cadre du premier tour des élections législatives françaises.

Un seul élu représentera la circonscription de l'Amérique du Nord, qui comprend le Canada et les États-Unis.

Le Canada s'était opposé à cette décision en indiquant qu'elle constituait une atteinte à la souveraineté du pays. Depuis 2008, le Canada interdit qu'un pays étranger l'ajoute à sa liste de circonscriptions électorales, estimant qu'il s'agit d'une « question fondamentale de souveraineté ».

La France s'était défendue en disant que cette nouvelle disposition visait seulement à s'adapter à la réalité de la dispersion géographique des citoyens français sur la planète.

L'ambassadeur de France au Canada avait aussi rappelé que les ambassades et les consulats sont de juridiction française, et que des bureaux de vote pouvaient y être aménagés. À Montréal, le bureau de vote a été installé au Collège Marie-de-France, considéré comme un territoire français.

Quelque 165 000 Français sont répertoriés au Canada, dont 44 000 à Montréal.

La population totale française établie à l'étranger est estimée à plus de 2 millions de ressortissants, alors que 1,5 million d'entre eux étaient inscrits au registre mondial des Français établis hors de France au 31 décembre 2011.

Un représentant du Parti socialiste à Montréal a estimé que si le taux de participation atteint 25 %, les législatives à l'étranger pourront être considérées comme un succès. Le taux de participation des expatriés français aux présidentielles avait atteint 41 %.

Les 11 circonscriptions françaises extraterritoriales ont été créées par l'ancien président Nicolas Sarkozy, en 2008, dans le cadre d'une réforme constitutionnelle en prévision des élections françaises de 2012.

En France, le scrutin des législatives se déroulera les 10 et 17 juin. Le nouveau président de la République, le socialiste François Hollande, espère obtenir une majorité solide pour mener ses réformes, alors que la droite compte sur un renversement de tendance.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !