•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Abandon d'un projet d'école à L'Île-des-Soeurs

Le parc de la Fontaine à l'Île-des-soeurs

Le parc de la Fontaine à l'Île-des-soeurs

Photo : Maxime Coutié

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2012 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La Commission scolaire Marguerite Bourgeoys renonce à construire une nouvelle école primaire à L'Île-des-Soeurs pour desservir les familles du secteur. Elle procédera plutôt à l'agrandissement d'une école de Verdun.

Québec avait déjà alloué plus de 10 millions de dollars pour la réalisation de ce projet qui a été rejeté par des résidents de L'Île-des-Soeurs parce que la construction de l'école aurait entraîné la disparition d'une partie du parc de la Fontaine. Une minorité de citoyens opposés au projet, 747 au total, ont signé une pétition pour la tenue d'un référendum dans le dossier avant de procéder au début des travaux.

En l'absence d'une entente avec les citoyens sur le choix d'un site, la direction de la commission scolaire a décidé d'agrandir une école dans l'ouest de l'arrondissement de Verdun. Elle y aménagera sept nouvelles classes pour accueillir les élèves de L'Île-des-Soeurs. Ces derniers devront continuer à se déplacer quotidiennement plutôt que de recevoir l'enseignement dans leur quartier.

En octobre dernier, le maire de l'arrondissement, Claude Trudel, avait déploré que seulement 4 % de la population de son arrondissement puissent décider de l'avenir d'une école qui aurait profité à toute la communauté. Il s'en était pris à « une population homogène de retraités [qui] a un pouvoir si grand dans un dossier qui est collectif pour toute L'Île-des-Soeurs ».

« On a 747 personnes, pour la plupart retraitées, qui ont voulu faire un débat politique sur le dos des enfants en n'ayant aucune idée de ce qui allait se passer après », avait déclaré le maire Trudel lors de l'enregistrement de la pétition pour réclamer un référendum sur le projet.

Un projet controversé

Des résidents de L'Île-des-Soeurs s'opposaient depuis quelques mois à la construction de l'école sur des terrains qui seraient amputés au parc de la Fontaine, l'un des principaux espaces verts publics à L'Île-des-Soeurs.

En avril 2011, le ministère de l'Éducation, du Loisir et du Sport a accordé une enveloppe de 10,5 millions de dollars pour la construction d'un établissement scolaire de 21 classes à L'Île-des-Soeurs, où les infrastructures scolaires sont surpeuplées.

Après avoir évalué plusieurs emplacements possibles, l'administration de l'arrondissement avait déterminé que seul le parc de la Fontaine offrait un environnement adapté au projet. Des voisins et des usagers du parc craignaient pour la quiétude des lieux et la préservation de cet espace vert.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !