Vous naviguez sur le nouveau site

Aide à la navigation
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Suzanne Clément garde un bon souvenir de Tim Roth

Suzanne Clément remporte le prix d'interprétation pour son rôle dans Laurence Anyways.
Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2012 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Tout de suite après avoir reçu un prix d'interprétation à Cannes, Suzanne Clément a confié qu'elle souhaitait parler avec Tim Roth, qui présidait le jury de sa catégorie, Un certain regard.

Son souhait a été exaucé puisqu'elle a pu partager sa table et celle des autres jurés, en compagnie de Xavier Dolan, plus tard en soirée. Une expérience dont elle est sortie enchantée.

Le jury a choisi cette année de récompenser deux actrices avec des prix d'interprétation, de sorte que les interprètes masculins du volet Un certain regard sont repartis de Cannes bredouille. Suzanne Clément a reçu le prix de la meilleure interprétation féminine pour son rôle de Fred, dans Laurence anyways, tout de suite après que la Belge Émilie Dequenne eut obtenu la même récompense pour sa performance dans le film À perdre la raison.

L'actrice québécoise ne s'est pas formalisée du fait qu'elle a, en quelque sorte, reçu le prix qui aurait dû revenir à un acteur masculin, puisqu'elle considère que son personnage « a quand même pas mal de couilles »

Deux jours après son retour à Montréal, Suzanne Clément souhaite maintenant prendre le temps de se rééquilibrer, après toute l'excitation de Cannes. Elle est donc immédiatement replongée dans le travail, en rejoignant le plateau de la nouvelle série de Radio-Canada, Unité 9.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !