ICI Radio-Canada

Vous naviguez sur le nouveau site

Aller au menu principalAller au contenu principalAller au pied de page
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Canada doit mieux protéger les enfants de la pauvreté, estime l'UNICEF

Des enfants dans une garderie de Montréal
Des enfants dans une garderie de Montréal (archives) Photo: La Presse canadienne / Ian Barrett

L'UNICEF affirme que le Canada peut mieux faire pour protéger ses enfants de la pauvreté. L'organisme a publié mardi un rapport qui compare la pauvreté des enfants dans 35 pays riches.

Lorsque l'on compare l'écart entre le taux de pauvreté des enfants et celui de l'ensemble de la population, le Canada se classe ainsi au 18e rang parmi les pays étudiés.

Par ailleurs, en ce qui concerne le pourcentage d'enfants vivant dans la pauvreté, le Canada se situe au 24e rang avec un taux de 13 %.

C'est l'Islande qui vient en tête du classement avec un peu moins de 5 %. La Roumanie affiche quant à elle le taux le plus élevé.

Le rapport souligne que la pauvreté des enfants est évitable dans les pays riches, mais qu'elle est grandement aggravée par les politiques gouvernementales.

Pour David Morley, président et chef de la direction d'UNICEF Canada, cette situation est inacceptable. Il affirme qu'il est grand temps pour le Canada de faire des enfants une priorité lors de la planification des budgets et de l'utilisation des ressources nationales, et ce, même en période économique difficile.

Selon son organisme, il existe de nombreuses manières pour le Canada d'accorder une plus grande place à l'intérêt supérieur de l'enfant, notamment en augmentant les prestations pour enfants et les crédits d'impôt.

UNICEF Canada souligne que le Québec est l'une des premières provinces à avoir fixé des objectifs de réduction de la pauvreté, et que les résultats se sont avérés positifs pour les enfants.


Société