ICI Radio-Canada

Vous naviguez sur le nouveau site

Aide à la navigation
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Incendies de forêt : état d'urgence levé à Timmins

Le feu Timmins 9 vu de plus près

Le feu Timmins 9 vu de plus près

Photo : La Presse canadienne / Nathan Denette

Radio-Canada

La pluie dans le Nord-Est ontarien favorise la lutte contre les incendies de forêt. L'état d'urgence décrété à Timmins a par ailleurs été levé.

Les habitants de la Première Nation de Mattagami et de la région d'Hydro Bay ont reçu l'autorisation de rentrer chez eux. Le ministère des Richesses naturelles et la police provinciale étudient aussi la possibilité d'ouvrir la route 101 à l'ouest de Timmins. La route 144 demeure fermée.

Selon les Services d'urgence, la menace semble être passée. Les autorités préviennent toutefois que le feu n'est pas encore complètement maîtrisé et qu'il faudrait encore plus de pluie pour éliminer tout danger.

Le feu n'a pas grossi depuis samedi, il demeure toujours à 30 kilomètres de Timmins, où 39 000 hectares de forêt ont été ravagés.

Les incendies de forêt ont pris de l'ampleur près de Timmins.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Les incendies de forêts ont pris de l'ampleur près de Timmins.

Par ailleurs, quatre équipes de sapeurs de la Colombie-Britannique sont venues prêter main-forte, dimanche, à leurs collègues ontariens dans la région de Timmins. Au total, près de 1300 pompiers forestiers sont à pied d'oeuvre dans l'ensemble de la province.

Le ministère des Richesses naturelles rapporte, au total, 27 incendies de forêt en activité, qui ravagent près de 50 000 hectares.

Kirkland Lake

L'incendie de Kirkland Lake aurait été causé par un feu de camp laissé sans surveillance. La police provinciale et le ministère des Richesses naturelles tentent d'identifier les personnes qui auraient campé au lac Elsie, trois jours avant le début de l'incendie. 2600 hectares ont brûlé et le brasier se trouve toujours à trois kilomètres de la ville.

De leur côté, les derniers résidents de Kirkland Lake qui avaient été évacués il y a une semaine sont retournés chez eux.

Kirkland Lake maintient toutefois son état d'urgence. Les chemins des lacs Dorothy, Lauramay et Ferguson demeurent fermés.

De l'équipement lourd continue d'être utilisé pour la suppression des flammes dans le secteur. Par ailleurs, des boyaux d'arrosage et des gicleurs demeurent en place pour protéger les propriétés.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Incidents et catastrophes naturelles

Environnement