•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un service de sauvetage en mer estival est prévu pour Vancouver

Le service d'embarcations de sauvetage côtier.

Des étudiants du service de sauvetage côtier pratiquent les techniques de sauvetage dans l'eau.

Photo : Garde côtière canadienne

Radio-Canada

Le gouvernement fédéral remplacera les services offerts par la station de sauvetage de la Garde côtière de Kitsilano à Vancouver par une équipe d'étudiants utilisant des embarcations rapides de secours.

La semaine dernière, le ministère des Pêches et Océans a annoncé que la station de sauvetage de Kitsilano ainsi que les centres de communications de Vancouver, Comox et Tofino seraient fermés.

Selon la Commissaire adjointe Jody Thomas, le service d'embarcations de sauvetage côtier (ESC) pour Kitsilano sera en place dès le printemps 2013.

« Nous tentons actuellement de trouver un endroit pour accueillir la station. Le service pourra répondre aux appels de détresse comme le fait [présentement] le navire de la station de Kitsilano », a-t-elle ajouté.

La Commissaire adjointe note que le service ESC travaillera sous la direction de la station Sea Island de Richmond afin d'assurer qu'il n'y aura pas de vie mise en danger par la fermeture de la station de Kitsilano.

Les stations ESC offrent normalement un emploi estival pour six étudiants qui travaillent en équipes de trois à bord d'une embarcation rapide de secours.

Les étudiants sont formés afin de pouvoir aider les navires en détresse, s'occuper d'incendies, répondre aux urgences médicales et éduquer le public. Ils reçoivent un salaire de 14 à 18 $ par heure.

La côte ouest compte déjà trois stations ESC situées dans l'île Nootka, dans l'anse Telegraph et dans l'île Cortes. On compte 24 stations du genre au pays.

De nombreux employés dans les installations qui seront fermées

Présentement, 13 employés à temps plein travaillent à la station de sauvetage de la Garde côtière à Kitsilano et plus de 70 personnes oeuvrent dans les trois centres de communications de Vancouver, Comox et Tofino.

La Commissaire adjointe Jody Thomas explique que les responsables de la Garde côtière canadienne entreprendront maintenant des consultations avec les gouvernements provinciaux et locaux sur l'effet des changements apportés à ses services partout au pays.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Colombie-Britannique et Yukon

Société