•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les courses de chevaux n'ont plus le soutien de Regina

Un jockey sur son cheval à Saskatoon

Un jockey sur son cheval à Saskatoon

Photo : Ryan Pilon

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2012 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

L'hippodrome donne le départ de sa première course de l'été vendredi soir à Saskatoon, mais les amateurs des courses de chevaux s'inquiètent de l'avenir de cette industrie dans la province.

Le gouvernement du premier ministre Brad Wall a déclaré lors de son dernier budget que les rencontres hippiques en Saskatchewan ne seraient plus subventionnées à partir de 2013.

« Toute l'industrie était en état de choc », explique Rick Fior, le directeur des courses à Marquis Downs.

La province compte quatre clubs, dont celui de Saskatoon qui à lui seul aurait un manque à gagner d'environ 1 million de dollars.

Pat Murphy, un entraîneur de chevaux qui pratique son métier depuis 40 ans, prévoit la perte d'environ 500 emplois temporaires et permanents dans la Ville des Ponts. Un même nombre de chevaux devront être transplantés, dit-il.

Les représentants de l'industrie veulent rencontrer Donna Harpauer, la nouvelle ministre responsable des jeux de hasard, afin de trouver un terrain d'entente au cours des prochaines semaines.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !