•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Gaspésie- Les Îles : un premier centre de pédiatrie sociale voit le jour à Cap-Chat

Enfant-cerf-volant-court

Photo : iStockphoto

Radio-Canada

Le docteur Gilles Julien a inauguré vendredi à Cap-Chat le tout premier centre de pédiatrie sociale dans l'Est du Québec. Ce nouvel établissement a pour mission de venir en aide aux jeunes des milieux défavorisés de la Haute-Gaspésie.

Mise au point il y a 20 ans par Gilles Julien, l'approche de la pédiatrie sociale vise à améliorer la confiance et la capacité d'apprentissage des jeunes âgés entre 3 et 8 ans.

On analyse les besoins globaux de l'enfant, ses rêves, ses difficultés, on fait consensus et on établi un plan intégré et on est là pour accompagner l'enfant dans une trajectoire de vie réussie

le docteur Gilles Julien

La Haute-Gaspésie accueille le premier centre de pédiatrie sociale à l'est de Lévis. Voici quelques données recueillies dans la MRC :

  • Un jeune sur quatre accuse un retard scolaire majeur lorsqu'il entre au secondaire.
  • Le nombre d'enfants pris en charge par les services sociaux reste trois fois plus élevé que la moyenne provinciale.

Les écoles du territoire ne peuvent plus répondre à la demande comme le souligne le président de la Commission scolaire des Chic-Chocs, Jean-Pierre Pigeon : « Évidemment qu'avec les coupures qu'on a depuis de longue date au ministère de l'éducation nous on donne le maximum avec les revenus qu'on a. »

D'autres centres dans l'Est du Québec

Selon le docteur Gilles Julien, il n'y a pas qu'en Haute-Gaspésie où les besoins sont criants. Les communautés innues de la Côte-Nord s'intéressent aussi à la pédiatrie sociale.

« Je pense qu'elle est tout à fait adaptée aux communautés autochtones qui vivent des situations catastrophiques juste en terme de protection d'enfants et de déplacement d'enfants », affirme-t-il.

Mais avant la Côte-Nord, deux autres points de services en pédiatrie sociale verront le jour cette année à Sainte-Anne-des-Monts et Gros-Morne.

Le centre de pédiatrie sociale de la Haute-Gaspésie devient le 12e établissement du genre au Québec. Selon le docteur Julien, il en faudrait 200 dans la province pour répondre aux besoins des enfants.

D'après un reportage de Michel-félix Tremblay

Est du Québec

Société