•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

28 manifestants arrêtés à Québec

Les arrestations ont eu lieu dans le quartier Saint-Jean-Baptiste en face de ce bar de la rue Saint-Jean.

Les arrestations ont eu lieu dans le quartier Saint-Jean-Baptiste en face de ce bar de la rue Saint-Jean.

Photo : Nicolas Lachance

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2012 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Manifestation à Québec

Les policiers de Québec ont arrêté 28 personnes, dimanche soir, en marge d'une manifestation étudiante pacifique dans les rues de Québec.

Ces quelques dizaines de manifestants ont bifurqué vers le quartier Saint-Jean-Baptiste, à la fin de la marche nocturne. Selon la police, ils se sont attardés dans le secteur et ils perturbaient la circulation.

« Ils ont été avertis qu'ils devaient circuler et non entraver la voie publique, ce qui n'a pas été fait », a expliqué Marie-Ève Painchaud du service de police de la Ville de Québec (SPVQ).

Les manifestants ont une autre version des faits. Selon l'un d'eux, Samuel Matteau, le groupe a décidé de traverser la rue Saint-Jean et marchait en file à côté des voitures.

« Les voitures passaient sans problème. Et 10 ou 12 policiers sont venus nous charger, nous encercler », raconte-t-il.

« Ça fait 22 manifestations qu'on fait pacifiquement et là on se fait arrêtés, brimer nos droits, c'est ridicule. On ne peut plus marcher dans la rue sans avoir peur de se faire arrêter! », déplore le manifestant.

28 personnes ont reçu un constat d'infraction pour entrave à la circulation et une amende d'environ 500 dollars.

Un des manifestants est arrêté par les policiers sur la rue Scott.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Un des manifestants est arrêté par les policiers sur la rue Scott.

Photo : Nicolas Lachance

Marche pacifique en début de soirée

La manifestation avait débuté comme à l'habitude devant l'Assemblée nationale à 20 h. Les protestataires ont marché de façon pacifique en Haute-Ville.

Ils avaient remis au préalable leur trajet aux policiers huit heures à l'avance, comme l'oblige la loi 78 adoptée par le gouvernement Charest.

Des centaines de manifestants ont marché dans les rues de Québec pour dénoncer la hausse des droits de scolarité et l'adoption de la loi 78.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Des centaines de manifestants ont marché dans les rues de Québec pour dénoncer la hausse des droits de scolarité et l'adoption de la loi 78.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !