•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Côte-Nord : dommages importants pour le navire de recherche Coriolis II

Le navire de recherche océanographique, le Coriolis II
Le navire de recherche océanographique, le Coriolis II Photo: Luc Tremblay/Radio-Canada
Radio-Canada

Depuis mercredi dernier, le navire de recherche océanographique, le Coriolis II, doit rester amarré au quai de Baie-Comeau après avoir heurté un haut-fond rocheux, le long des côtes de Pointe-des-Monts, qui n'était pas cartographié.

Un plongeur a procédé jeudi à Baie-Comeau à une inspection du navire. D'abord considérés comme une avarie mineure, les dommages se sont avérés plus importants.

Transports Canada a constaté que la coque a été endommagée et que l'hélice a été tordue par l'impact. « Il faut vraiment s'assurer que toute la coque est intègre et que l'arbre de l'hélice n'a pas été endommagé », explique Serge Demers, le président du conseil d'administration de la société Reformar qui gère le navire basé à Rimouski.

Le Coriolis II entrera en cale sèche dans une semaine au chantier maritime des Méchins où on évaluera l'étendue des dégâts ainsi que le coût et la durée des réparations.

Les travaux de recherche qui étaient prévus au cours des prochaines semaines sont reportés sans grave conséquence.

Est du Québec

Justice et faits divers