•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des groupes religieux se sont mobilisés contre l'exposition sur la sexualité présentée à Ottawa

Le Musée des sciences et de la technologie d'Ottawa présente une exposition sur la sexualité.

Le Musée des sciences et de la technologie d'Ottawa présente une exposition sur la sexualité.

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2012 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Des groupes religieux font partie de la mobilisation contre l'exposition sur la sexualité présentée au Musée des sciences et de la technologie d'Ottawa. Depuis une semaine, avant même l'ouverture de l'exposition, ces regroupements ont multiplié les lettres et les courriels de protestation auprès du Musée et du ministre du Patrimoine canadien.

Parmi les opposants se trouve le site internet évangélique Christian Gouvernance - Gouvernance chrétienne. Ce site est dirigé par Timothy Bloedow, l'adjoint du député conservateur, Maurice Vellacott.

À trois reprises, en une semaine, le site a dénoncé l'exposition qu'il décrit comme « ordurière » et faisant la promotion de l'avortement ainsi que de l'homosexualité.

Timothy Bloedow, l'adjoint du député conservateur, Maurice Vellacott, dirige le site internet évangélique Christian Gouvernance.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Timothy Bloedow, l'adjoint du député conservateur, Maurice Vellacott, dirige le site internet évangélique Christian Gouvernance.

Photo : YouTube


Faire la promotion de tout genre de sexualité en dehors du mariage n'est ni sain ni sécuritaire.

Une citation de :Timothy Bloedow

D'autres organismes religieux ont manifesté leur profond désaccord au Musée ou au ministre du Patrimoine canadien, James Moore.


C'est le cas de la Ligue catholique pour les droits de l'Homme, l'Institut du mariage et de la famille, l'Association d'éducateurs à domicile de la région d'Ottawa, Canada Family Action et le Evangelical Fellowship du Canada.

Certaines des images décrites (dans l'exposition) pourraient être considérées comme de la pornographie juvénile.

Une citation de :Don Hutchinson, vice-président et avocat de l'Evangelical Fellowship of Canada

À titre personnel, Don Hutchinson a demandé à la GRC d'enquêter. Selon ces groupes religieux, si le Musée ne retire pas cette exposition, le gouvernement fédéral doit cesser de financer l'établissement.

D'après le reportage de Brigitte Bureau.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !