•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Cyberintimidation et homophobie à l'Université Carleton

Un étudiant homosexuel de l'Université Carleton porte plainte à la police d'Ottawa pour cyberintimidation, homophobie et propos haineux. Arun Smith a vu son image circuler dans Internet, accompagnée de propos qui lui font craindre pour sa sécurité.

Pendant les trois dernières semaines d'avril, la photographie d'Arun Smith a circulé sur le web accompagnée de propos troublants. On peut y lire des énoncés tels que : « Je n'utilise pas de condoms », « Tout le monde est homophobe » ou « Je n'ai pas mon diplôme parce qu'il y a trop d 'homophobie. »

Arun Smith est ciblé par des messages homophobes dans Internet.Arun Smith est ciblé par des messages homophobes dans Internet.

« Ce n'est que de l'humour », a-t-on écrit sur sa page Facebook. Arun Smith, lui, n'entend pas à rire. Ils considèrent que ces propos sont haineux et violents. À preuve, il cite ce message : « On va te violer. »

Je me sens attaqué. Plus qu'attaqué : il n'y a pas de place où je me sens en sécurité.

Arun Smith

Il a porté plainte à la police d'Ottawa qui pourrait traiter ce genre de dossier comme un crime haineux, une infraction passible d'accusations criminelles.

De son côté, l'Université Carleton a réagi. L'établissement compte sensibiliser davantage les étudiants à la tolérance et au respect.

L'université travaille également avec la police d'Ottawa pour tenter de retrouver les auteurs des messages, avec l'aide des fournisseurs Internet.

Société