ICI Radio-Canada

Vous naviguez sur le nouveau site

Aide à la navigation
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

CAE achète l'Oxford Aviation Academy

Bureaux de CAE à Montréal (archives)

Bureaux de CAE à Montréal (archives)

Photo : La Presse canadienne / Paul Chiasson

Radio-Canada

La multinationale montréalaise CAE (TSX:CAE (Nouvelle fenêtre)) a annoncé mercredi l'acquisition de l'Oxford Aviation Academy (OAA), qu'elle décrit comme un fournisseur en tête de l'industrie de services de formation et de placement de professionnels de l'aviation, pour la somme de 314 millions de dollars.

CAE affirme que cette acquisition renforce son leadership et sa portée mondiale dans le domaine de la formation pour l'aviation civile en augmentant son nombre de centres de formation, en étendant son réseau d'écoles de formation initiale et en élargissant son catalogue avec l'ajout de la division Parc Aviation d'OAA.

Cette acquisition permet à CAE de mettre la main sur sept nouveaux centres de formation pour l'aviation civile, pour un total de 42 emplacements de formation civile partout dans le monde pour la formation des pilotes, du personnel de maintenance et des membres d'équipage.

CAE obtient aussi 40 simulateurs de vol supplémentaires pour un total de 211 et quatre écoles de pilotage ayant la capacité de former plus de 600 élèves-pilotes par année, pour un réseau exploité par CAE totalisant 12 écoles de pilotage et une capacité de formation de 1500 élèves-pilotes par année.

CAE élargit enfin son catalogue vers le placement des pilotes et des techniciens de maintenance par le biais de Parc Aviation, qui fournit actuellement 1200 professionnels de l'aviation en affectation auprès de 50 compagnies aériennes et sociétés de location dans 40 pays, surtout en Asie. Parc Aviation portera désormais le nom CAE Parc Aviation Personnel.

L'Oxford Aviation Academy a généré des revenus d'environ 280 millions de dollars au cours de l'exercice 2012 de CAE.

Économie