•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Impact 1, Beckham 1

Beckham_montréal

David Beckham lance son chandail à une spectatrice après le match nul contre l'Impact.

Photo : La Presse canadienne / Paul Chiasson

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2012 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

David Beckham a marqué, l'Impact de Montréal a récolté un match nul et une foule record de 60 860 spectateurs est repartie du vieux stade olympique avec le sourire samedi.

Alors que la veille on se demandait si Beckham allait jouer sur le gazon synthétique montréalais, le vétéran a joué le match au complet et a marqué le seul but de son équipe. Son retentissant coup franc a créé l'égalité à la 62e minute.

Si Beckham a été au coeur du réveil de son équipe, lui et ses coéquipiers se sont heurtés à une grande performance de leur ancien coéquipier, le gardien Donovan Ricketts.

Le Jamaïcain a multiplié les arrêts spectaculaires en deuxième demie et il a réservé son meilleur plongeon pour bloquer un tir de Marcelo à la 92e minute.

« Je fais tout ce que je peux pour aider mon équipe, a indiqué le portier de l'Impact. Nous étions constamment sous pression et j'ai aidé du mieux que j'ai pu. Parfois, ce sont les gars devant moi qui me sauvent, comme lors du match à Portland. D'autres fois, c'est moi. Mais c'est un effort d'équipe. »

L'Impact s'est assuré de garder l'avantage de la foule avec un but rapide. Il menait 1-0 à la mi-temps.

Le capitaine montréalais, Davy Arnaud a profité d'une longue balle de Nelson Rivas pour s'échapper et déjouer le gardien du Galaxy Brian Perk. C'est un deuxième but cette saison pour Arnaud.

Arnaud a préparé une attaque dangereuse au premier quart d'heure, mais Bernardo Corradi a trébuché dans la surface de réparation.

Puis, à la fin de la 20e minute, Donovan Ricketts a réussi une belle intervention lors de la contre-attaque. Collen Warner est venu bien près de doubler l'avance montréalaise, mais son tir a frôlé poteau à la droite de Perk.

Les étoiles du Galaxy David Beckham, Landon Donovan et Robbie Keane étaient tous de la formation partante de l'entraîneur Bruce Arena.

Accueilli chaleureusement un peu partout cette semaine, David Beckham s'est fait servir le traitement Zdeno Chara. La foule l'a hué chaque fois qu'il touchait le ballon.

Mais il aura finalement eu le dernier mot.

C'est fantastique. Nous voyageons en différents endroits et recevons un bel appui. La majorité des gens qui sont venus (samedi) encourageaient l'Impact, mais le fait qu'ils étaient plus de 60 000, c'est incroyable.

« Nous remercions tous les spectateurs, qu'ils soient partisans de l'Impact ou seulement des amateurs de football. Ça a été un grand jour pour notre sport. »

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !