•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une bourse d'études est créée à Moncton en l'honneur d'un garçon courageux

Lisette Richard

Lisette Richard, mère de Sean Collins, annonce une bourse d'études de 4000 $.

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2012 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La Néo-Brunswickoise Lisette Richard annonce qu'une bourse d'études sera offerte en mémoire de son fils, Sean Collins, qui est décédé à l'âge de 13 ans après une longue lutte contre le cancer.

« On parle de lui tous les jours. On se sert de ses mots. Parfois, on va voir quelque chose, on va dire que Sean aurait aimé ça. Ça fait qu'il est toujours, toujours dans nos pensées », affirme Lisette Richard.

Son garçon est décédé en 2007. S'il n'avait pas eu le cancer, il aurait reçu son diplôme d'études secondaires cette année.

La bourse de 4000 $ sera offerte à un finissant de l'école l'Odyssée, à Moncton. L'élève sélectionné devra écrire un texte sur l'intimidation.

« On voulait faire quelque chose de spécial, surtout pour l'année qu'il aurait gradué parce que c'est toujours un moment qu'on se souvient. Avec sa conscience sociale, Sean était contre le bullying à l'école », explique Mme Richard.

Daniel Lacenaire était le meilleur ami de Sean. Il aurait bien aimé voir son complice terminer ses études à ses côtés. « C'est sûr, quand je vais recevoir mon diplôme, je vais penser à lui et j'aimerais être avec lui et je sais qu'il va être avec moi pendant mes années à venir », dit-il.

Martin Latulippe a réalisé l'un des rêves de Sean en écrivant le livre intitulé 10 aiguilles. Le garçon voulait raconter sa vie.

« Sean, je pense que c'était quelqu'un à la base qui était excessivement généreux. Son idole, c'était Terry Fox. Donc, il avait cette vision-là de redonner. Il dit tout le temps dans son livre: "vivez chaque journée de votre vie comme si c'était la dernière" », explique M. Latulippe.

« Il pensait toujours aux autres. Il aimait la vie, même dans ses moments très, très difficiles », ajoute Lisette Richard.

Le nom du récipiendaire de la bourse sera dévoilé lors de la cérémonie de remise des diplômes, en juin prochain.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Acadie