•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les leçons de la mine Westray remises en question

Peter MacKay, Vernon Thériault

Le ministre Peter MacKay et l'ancien travailleur minier Vernon Thériault.

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2012 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Tandis que les commémorations de l'explosion de la mine Westray commencent, des intervenants se demandent ce qui a changé pour la sécurité des travailleurs depuis cette tragédie.

Une première commémoration a eu lieu mardi matin à Ottawa. Les participants ont rappelé que l'explosion survenue dans cette mine en Nouvelle-Écosse a causé la mort de 26 mineurs à l'aube du 9 mai 1992. Quinze d'entre eux ont été ramenés à la surface, mais les 11 autres n'ont jamais été retrouvés.

Vernon Thériault, un travailleur qui avait participé aux efforts de secours à l'époque, était aussi présent. Il était descendu plusieurs fois dans la mine après l'explosion dans l'espoir de trouver des survivants. Il est resté ébranlé par cette expérience.

Le ministre de la Défense nationale, Peter MacKay, était aussi présent, ainsi que sa collègue du Travail, Lisa Raitt.

Il se produit encore de nos jours des accidents mortels dans l'industrie minière au Canada.

En vertu de la loi Westray, adoptée en 2003, toute action qui mettrait en danger la vie des mineurs au Canada serait considérée sur le plan criminel.

Toutefois, selon Ken Neumann, directeur national du Syndicat des métallos, des accusations n'ont été portées que dans six cas. Dans certains de ces cas, les accusés ont reconnu leur culpabilité, dans d'autres la cour leur a imposé une amende.

Le ministre Peter MacKay explique que son gouvernement est engagé à travailler avec les provinces pour resserrer la mise en application de cette loi.

La voix brisée par l'émotion, Vernon Thériault a déclaré que les choses ont assez traîné. Il a exprimé le souhait que des mesures soient prises immédiatement pour améliorer la situation.

Pictou se recueille

La région de Pictou, en Nouvelle-Écosse, s'apprête à commémorer aussi l'accident meurtrier de 1992.

Mercredi, à New Glasgow, à compter de 6 h 30, des gens marcheront jusqu'à un lieu de rassemblement où se tiendra une activité de recueillement à la lueur de chandelles.

D'autres activités sont prévues dans la région tout au long de la journée, notamment au Musée de l'industrie. Des plus, les élèves dans les écoles seront sensibilisés aux règles de base de la santé et de la sécurité au travail.

La plus grande cérémonie aura lieu en soirée avec des prières, des discours, de la musique. Des membres des familles des victimes de l'explosion et le premier ministre Darrell Dexter y sont notamment attendus.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Acadie