•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Montée des océans : le rôle des glaciers revu à la baisse

Le Canada

Photo : NASA

Radio-Canada

L'évolution des glaciers du Groenland est plus complexe que ne le pensaient les scientifiques. Des données recueillies par plusieurs satellites durant 10 ans sur 200 grands glaciers du Groenland laissent penser que le niveau des mers ne monterait pas de 2 mètres d'ici la fin du siècle, comme certaines études l'avaient suggéré depuis quelques années.

Les informations recueillies par Twila Moon et ses collègues de l'Université de Washington à Seattle montrent que différents types de glaciers, comme ceux qui se terminent en mer ou sur terre, présentent des profils de fonte très distincts.

Les chercheurs savaient que, plus les glaciers avancent vite, plus ils déchargent de glace et d'eau dans l'océan. Or, ces travaux montrent que le volume de ces glaciers augmente ou se réduit à une vitesse qui dépend aussi de leur emplacement.

Les scénarios de précédents travaux estimaient que, en raison du réchauffement, les glaciers du Groenland verraient leur vitesse de déplacement doubler entre 2000 et 2010 avant de se stabiliser à une plus grande vitesse. Un autre scénario faisait état d'une multiplication par 10 de la vitesse de déplacement.

Les présents travaux montrent plutôt que ce ne sera pas le cas. Si la fonte des glaces continue de s'accélérer dans cette région, les chercheurs estiment néanmoins que ce niveau pourrait s'élever de 0,8 mètre d'ici à 2100.

Autres résultats de l'étude :

  • Presque tous les plus grands glaciers du Groenland qui recouvrent une partie des terres avancent au maximum de 9 à 99 mètres par an, les changements dans leur vitesse de déplacement étant modestes.
  • Les glaciers qui finissent leur course dans les fjords bougent d'environ 300 mètres chaque année, mais leur mouvement ne s'est pas accéléré de façon notable durant ces 10 années d'observation.
  • Dans l'est, le sud-est et le nord-ouest du Groenland, des glaciers qui finissent leur course dans l'océan peuvent avancer de 11 kilomètres par an ou davantage.
  • Les changements de déplacement varient, certains ayant même ralenti, mais en moyenne la vitesse a augmenté de 28 % dans le nord-ouest et de 32 % dans le sud-est durant la dernière décennie, soit très nettement moins que dans les scénarios avancés auparavant.

Le saviez-vous?

Le niveau des océans pourrait s'élever de 7 à 82 cm d'ici 2100 en raison du réchauffement climatique, selon des estimations du Groupe intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC).

Le détail de ces travaux est publié dans la revue Science.

Avec les informations de Agence France-Presse, et Science

Environnement