•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Base militaire de Bagotville : des retombées de 150 M$

Retombées de 150 M$

La présence de la 3e Escadre Bagotville génère des retombées économiques évaluées à 150 millions de dollars par année au Saguenay, selon un rapport de la firme Cirrus commandé par le comité Action Pérennité.

Près de 1600 employés militaires et civils travaillent à la base des Forces canadiennes de Bagotville, qui est le troisième employeur en importance dans la région. Les employés reçoivent 87 millions de dollars en salaire brut.

Le président de la Chambre de commerce de Saguenay, Éric Dufour, croit qu'il faut toujours se battre pour sa survie. « La région considère trop pour acquis la présence de la 3e Escadre et on veut être offensifs », dit-il.

Le comité Action Pérennité a été lancé par la Chambre de commerce du Saguenay à l'été 2011 afin de calmer l'inquiétude des gens d'affaires.

De son côté, le commandant de la base des Forces canadiennes de Bagotville, Paul Prévost, soutient que la survie des installations militaires est loin d'être menacée.

Le colonel Prévost prévoit notamment des investissements fédéraux de 239 millions de dollars au cours des cinq prochaines années. « Juste dans la petite construction de tous les jours, on est en train de refaire les câbles sur les pistes, mentionne-t-il. Ça, c'est de la main-d'oeuvre locale qui les fait. »

Le commandant rappelle aussi qu'aucun poste n'a été touché par les dernières coupes fédérales et que 75 militaires supplémentaires arriveront à Saguenay d'ici quelques semaines pour former le nouvel escadron expéditionnaire.

Éric Dufour affirme qu'il suivra le dossier de près. « Il y a des experts là-dessus qui vont travailler sur des idées pour que cette institution-là demeure concurrentielle », dit-il.

Le comité Action Pérennité effectuera une tournée auprès des différentes instances politiques au cours des prochains mois.

Saguenay–Lac-St-Jean

Économie