•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Manifestations étudiantes à Québec

Manifestation à Québec
Radio-Canada

Des centaines d'étudiants se sont rassemblés vendredi soir devant l'Assemblée nationale pour dénoncer la dernière offre du gouvernement de Jean Charest de maintenir la hausse des droits de scolarité, que rejettent les étudiants, mais de l'étaler sur deux ans de plus.

Plus encore, ces manifestants réclamaient la démission du premier ministre Charest.

Ce rassemblement n'a donné lieu à aucun débordement ou arrestation.

Des policiers procèdent à une arrestation.Des policiers procèdent à une arrestation.

En après-midi, une centaine de personnes ont manifesté sur la Grande Allée, à l'invitation de la Coalition large de l'Association pour une solidarité syndicale étudiante (CLASSE). De ce nombre, 81 manifestants ont été arrêtés par les policiers.

À 18 h, ils avaient tous été relâchés. Partis du parc de l'Amérique française, les manifestants ont emprunté la Grande Allée afin de se rendre en face de l'Assemblée nationale. En chemin, certains ont fait la sourde oreille face aux propositions des forces de l'ordre, qui voulaient leur faire emprunter une rue à gauche.

La tension a monté d'un cran et des dizaines de manifestants ont été arrêtés un à un. Ils ont été escortés dans un autobus du Réseau de transport de la Capitale. Chacun d'entre eux a reçu une amende de 444 $ pour entrave à la voie publique.

Les organisateurs de la manifestation ont voulu souligner le « caractère sexiste » de la hausse des droits de scolarité. Ils soutiennent que les femmes gagnent moins d'argent que les hommes, et ce, pendant et après leurs études.

Guillaume Dumas s'entretient avec Jeanne Reynolds et Gabrielle Brisebois.Guillaume Dumas s'entretient avec Jeanne Reynolds et Gabrielle Brisebois. Gabrielle Brisebois,

Cette manifestation était prévue avant l'annonce faite vendredi matin par le gouvernement Charest. Ce dernier a proposé, entre autres, d'étaler sur sept ans plutôt que cinq ans la hausse des droits de scolarité.

Rappelons que deux autres manifestations sont prévues vendredi soir au centre-ville de Québec. La première est organisée par la Table de concertation étudiante du Québec (TACEQ) et est prévue à 20 h devant l'Assemblée nationale. L'autre est prévue à 20 h 30 près de l'édifice Marie-Guyart.

La manifestation en images

Les policiers ont procédé à plusieurs arrestations.Les policiers ont procédé à plusieurs arrestations.
Des policiers ont encerclé les manifestants sur la Grande Allée.Des policiers ont encerclé les manifestants sur la Grande Allée.
Une arrestation survenue sur la Grande AlléeUne arrestation survenue sur la Grande Allée
Les policiers étaient nombreux sur la Grande Allée.Les policiers étaient nombreux sur la Grande Allée.

Québec

Éducation