•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les trombes d'eau seront plus nombreuses

Des bottes d'eau

Photo : iStockphoto

Radio-Canada

Les changements climatiques commencent à avoir des effets sur le cycle global de l'eau, affirment des chercheurs australiens qui estiment que l'eau qui tombait autrefois sous forme d'averses tombe de plus en plus sous forme de trombes.

Le chercheur P.J. Durack et ses collègues de l'Université de Tasmanie soutiennent que le cycle des précipitations et des évaporations de l'atmosphère évoluera en réaction au réchauffement.

Cette prédiction théorique est fondée sur la relation qui existe entre la température et la quantité de vapeur d'eau que l'atmosphère peut contenir.

Selon les auteurs de ces travaux publiés dans la revue Science, des mesures fiables de l'intensité des cycles de l'eau sont difficiles à obtenir. La raison? Parce que les océans, qui couvrent environ 70 % de la surface du globe, reçoivent environ 80 % des précipitations.

Ils ont contourné ce problème en utilisant les mesures de salinité de surface recueillies entre 1950 et 2000.

Leurs analyses montrent que le cycle global de l'eau s'intensifiera de 16 % à 24 % si la température moyenne globale s'accroît de 2 à 3 °C.

Environnement