•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Explosions dans les scieries : les entreprises doivent nettoyer les surplus de sciure

planches-scieries
Radio-Canada
Mis à jour le 

La Société de santé et de sécurité au travail de la Colombie-Britannique, WorkSafeBC, a ordonné jeudi aux scieries de la province de se débarrasser de leurs surplus de bran de scie.

Cette poussière de bois produite lors du découpage des billes, pourrait être en partie responsable de l'explosion qui a eu lieu lundi à la scierie Lakeland Mills de Prince George et de celle qui a eu lieu en janvier à la scierie Babine Forest Products de Burns Lake.

Chacun de ces incidents a causé deux morts et de nombreux blessés.

Selon la ministre du Travail, Margaret MacDiarmid, l'ordre de WorkSafeBC oblige également les scieries à identifier tout ce qui pourrait allumer la sciure.

WorkSafeBC explique qu'elle n'a pas le pouvoir de fermer les scieries de la province, mais ajoute qu'elle peut faire cesser les travaux dans les scieries qui ne se conformeront pas à l'ordre envoyé jeudi matin.

Matières et conditions contribuant à des explosions

Comme tout incendie, un incendie de poussière se produit lorsqu'une source d'inflammation est introduite au combustible (la poussière combustible) en présence d'oxygène.

Deux conditions supplémentaires sont requises pour les explosions de poussières: la dispersion et le confinement. Une poussière qui est éparpillée dans l'air brûle plus rapidement et le confinement de celle-ci permet une accumulation de pression.

Une explosion initiale peut provoquer le dispersement dans l'air de poussières déposées au fil des années, permettant ainsi d'occasionner une explosion secondaire qui se propage à travers l'usine et qui entraîne souvent des résultats catastrophiques.

Plusieurs industries risquent de subir une explosion de poussières, y inclus : le traitement des métaux; la fabrication de produits en bois, de produits chimiques, de nourriture, de produits pharmaceutiques, de produits en caoutchouc et de produits en plastique; l'entreposage de grains; ainsi que les centrales électriques au charbon. Source : Santé Canada

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Colombie-Britannique et Yukon

Société