•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Edmonton pourra garder l'éléphante Lucy

Lucy l'éléphante

Bob Barker est déjà venu rendre visite à l'éléphante du zoo d'Edmonton

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2012 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La Cour suprême du Canada a refusé d'examiner la requête des défenseurs des animaux qui réclament le départ de l'éléphante Lucy vers un sanctuaire américain plus adapté à sa santé que le zoo d'Edmonton.

Cette décision, favorable à la position de la Ville d'Edmonton, confirme les jugements antérieurs de la Cour du Banc de la Reine et de la Cour d'appel de l'Alberta.

« Même si le but à long terme du zoo d'Edmonton n'est pas d'accueillir des éléphants, la Ville d'Edmonton continuera de prendre des décisions dans l'intérêt de Lucy, un animal particulier avec des besoins uniques », a commenté l'avocat de la Ville Stephen Phipps.

« Étant donné l'état respiratoire complexe et particulier de Lucy, un expert en éléphant reconnu internationalement a statué clairement que la meilleure chose est que Lucy reste à Edmonton », rappelle-t-il dans un communiqué.

La Ville affirme que l'éléphante risquerait des complications potentiellement mortelles si on essayait de la transporter.

Les organisations Zoocheck et PETA, qui fait la promotion d'un traitement éthique des animaux, contestent depuis plusieurs années la décision de la Ville de ne pas envoyer Lucy vers un sanctuaire spécialisé aux États-Unis.

Ces organisations n'avaient pas obtenu le droit de se pourvoir en justice dans cette affaire. La décision de la Cour suprême confirme ce refus.

La Cour suprême ne justifie pas ses décisions.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !