•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'usine Tembec de Kapuskasing recourt à la médiation

L'usine Tembec de Kapuskasing

L'usine Tembec de Kapuskasing

Photo : Radio-Canada/Martine Laberge

Radio-Canada

La compagnie Tembec négocie en présence d'un médiateur, mardi, afin de dénouer le conflit de travail qui l'oppose à ses employés de l'usine de Kapuskasing.

Une autre rencontre est prévue pour cet après-midi, mais Tembec n'a pas encore confimé sa présence à la table des négociations.

Selon le syndicat, la rencontre a pour objectif d'éviter une grève, qui pourrait être déclenchée d'ici mercredi. Les travailleurs de la scierie et de l'usine de pâtes et papier, affiliés au Syndicat des communications, de l'énergie et du papier, ont rejeté l'offre finale de l'entreprise (Nouvelle fenêtre).

Quant aux travailleurs forestiers et aux employés de bureau, ils ont plutôt accepté le nouveau contrat de cinq ans. Ils ont toutefois reçu des avis de mise à pied, lundi. La direction de Tembec envisage d'interrompre la production de son usine de Kapuskasing  (Nouvelle fenêtre)d'ici 72 heures, afin d'éviter que seulement une partie des employés ne débraient.

« Kapuskasing est une petite communauté, explique le président des Métallos, Guy Bourgouin. Tembec ne voulait pas déchirer la communauté et les travailleurs. » Ils devront ainsi se résigner à demeurer chez eux en attendant le dénouement de l'impasse.

Nouveau contrat de travail

Les 110 employés de bureau et travailleurs forestiers ont notamment accepté un gel des salaires pour les cinq prochaines années. La grille salariale sera également réduite pour les nouveaux venus à l'usine. « Ils vont commencer avec des salaires d'apprentis, puis ils augmenteront graduellement jusqu'à un plein salaire », dit Guy Bourgouin.

Les négociations entre Tembec et le syndicat des Métallos pour les installations de Hearst et Cochrane sont remises au 8 mai, en raison du conflit à Kapuskasing.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Industrie forestière

Société