•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Aéroport de Neuville : le PQ veut empêcher le raccordement au réseau électrique

aérodrome Neuville

Les opposants au projet d'aérodrome à Neuville ont récolté 1200 signatures dans une pétition.

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2012 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le Parti québécois compte déposer la semaine prochaine une motion pour ordonner à Hydro-Québec de ne pas brancher à son réseau le futur aéroport de Neuville.

Le président-directeur général de la société d'État, Thierry Vandal, a dit mercredi n'avoir d'autre choix que de raccorder les installations. Il a ajouté que la situation pourrait sans doute être différente si l'Assemblée nationale adoptait à l'unanimité une motion. Il s'agirait cependant d'un précédent.

Le ministre des Ressources naturelles, Clément Gignac, n'a pas dit si son gouvernement voterait en faveur d'une telle motion. Il dit attendre une rencontre avec le ministre fédéral des transports, Denis Lebel.

Cette réponse a choqué la députée péquiste Agnès Maltais. « Il reste une personne qui est pour le branchement de l'aéroport, il reste un groupe, c'est le Parti libéral. Pourquoi vous utilisez pas votre rapport de force? Pourquoi vous bougez pas? Pourquoi vous écraser à chaque fois? Debout! Il y a un rapport de force pour les gens de Neuville, utilisez-le! », a-t-elle lancé.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !