•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Quatre cinéastes canadiens à Cannes

David Cronenberg

David Cronenberg

Photo : La Presse canadienne / Nathan Denette

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2012 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Les plus récents films des réalisateurs canadiens David et Brandon Cronenberg, Xavier Dolan et Juan Andres Arango seront présentés au 65e Festival de Cannes, qui se déroulera du 16 au 27 mai.

Cosmopolis, de David Cronenberg, sera de la compétition officielle, tandis que le premier film de son fils Brandon, Antiviral, a été retenu dans la section Un certain regard, qui met en valeur du cinéma plus atypique et récompense des cinéastes peu connus.

Laurence Anyways, de Xavier Dolan, et La Playa, de Juan Andres Arango, ont aussi été sélectionnés dans cette dernière catégorie. Xavier Dolan semblait déçu de ne pas être sélectionné dans la compétition officielle pour remporter la Palme d'Or. Le délégué général du festival, Thierry Frémaux, a mentionné que la catégorie Un certain regard est aussi importante et que M. Dolan n'a que 23 ans. Toutefois, le jeune réalisateur n'est pas d'accord que son âge soit pris en compte dans la sélection.

« Je ne considère pas que l'âge de quelqu'un doit déterminer la qualité de son film. Un film c'est un film. On s'en fout de la personne qui l'a réalisé. »

— Une citation de  Xavier Dolan

David Cronenberg est bien connu sur la Croisette. Il a remporté le Prix spécial du jury en 1996 avec Crash. En 2006, il a reçu le Carosse d'Or de la Société des réalisateurs de films, qui soulignait l'ensemble de sa carrière.

Le réalisateur torontois affrontera de grosses pointures du 7e art pour la Palme d'Or, dont le réalisateur autrichien Michael Haneke (La pianiste, Le ruban blanc) et les réalisateurs français Alain Resnais (Hiroshima, mon amour, Mon oncle d'Amérique), Jacques Audiard (Un héros très discret, Un prophète) et Ken Loach (Le vent se lève).

Malgré ses 23 ans, Xavier Dolan en sera à sa troisième présence sur la Croisette. Son premier film, J'ai tué ma mère, a remporté trois prix en 2009 à la Quinzaine des réalisateurs. Son second, Les amours imaginaires, a reçu un prix dans la section Un certain regard.

Moonrise Kingdom, du réalisateur américain Wes Anderson, fera l'ouverture du festival; Thérèse Desqueyroux, le dernier film de Claude Miller, décédé il y a deux semaines, sera présenté en clôture.

Thierry Frémaux, a expliqué avoir terminé sa sélection dans la nuit, réalisant des « choix empreints de générosité et de doute » parmi les 1779 films soumis.

« La sélection cannoise voyage dans le cinéma, dans le monde des oeuvres qui renouvellent le 7e art ou visitent son classicisme », a-t-il dit.

Le jury sera présidé par le cinéaste italien Nanni Moretti. Bérénice Bejo, l'actrice du film français The Artist, sera la maîtresse de cérémonie et Marilyn Monroe sera l'effigie du festival.

Arango consacré

Le film de Juan Andres Arango, un Québécois d'origine colombienne, ne représentera toutefois pas le Canada, puisqu'aucune boîte de production canadienne n'a participé financièrement au film.

Son premier long métrage sera donc présenté comme une production Brésil-Colombie-France.

Installé au Québec depuis six ans, Juan Andres Arango vit présentement sur un nuage. Il s'agit d'une belle surprise pour ce jeune cinéaste, qui, jusqu'à aujourd'hui, était inconnu du public.

Entièrement tourné en Colombie, La Playa raconte l'histoire de Tomas, un Afro-Colombien, qui fuit la guerre sur la côte du Pacifique pour s'installer à Bogota. Lorsqu'un de ses frères disparaît, Tomas part à sa recherche. Sa quête nous amène au coeur de la culture afro-colombienne. Le cinéaste retrace leur intégration difficile dans une capitale blanche plutôt raciste.

Les films Les amours imaginaires de Xavier Dolan (2010) et Un 32 août sur terre de Denis Villeneuve (1998) ont notamment déjà été sélectionnés dans la même catégorie Un certain regard.

Les 22 films en compétition pour la Palme d'Or

Wes Anderson : Moonrise Kingdom
Jacques Audiard : De rouille et d'os
Léos Carax : Holy Motors
David Cronenberg : Cosmopolis
Lee Daniels : The Paperboy
Andrew Dominik : Killing Them Softly
Matteo Garrone : Reality
Michael Haneke : Amour
John Hillcoat : Lawless
Hong Sangsoo : Dans un autre pays
Im Sangsoo : Taste of Money
Abbas Kiarostami : Like Someone in Love
Ken Loach : La part des anges
Sergei Loznitsa : Dans la brume
Cristian Mungiu : Au-delà de la colline
Yousry Nasrallah : Après la bataille
Jeff Nichols : Mud
Alain Resnais : Vous n'avez encore rien vu
Carlos Reygadas : Post Tenebras Lux
Walter Salles : Sur la route
Ulrich Seidl : Paradis Amour
Thomas Vinterberg : The Hunt

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !