•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Plan Nord, une manne pour le sud, selon la Chambre de commerce de Montréal

Projets miniers dans le Grand Nord québécois

Projets miniers dans le Grand Nord québécois

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2012 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le développement du Plan Nord profitera autant aux régions qu'à la métropole, soutient la Chambre de commerce du Montréal métropolitain.

La Chambre de commerce a dévoilé mercredi les résultats d'une étude sur l'importance des retombées économiques potentielles de la mise en oeuvre du Plan Nord pour la région métropolitaine en se fiant à l'exemple de six grandes villes dans le monde, dont trois en Australie. Ces exemples démontrent que l'exploitation des ressources naturelles est aussi bonne pour les villes de service.

Les grandes firmes de génie-conseil qui ont leur base à Montréal vont pouvoir obtenir beaucoup de contrats pour construire des infrastructures et de l'équipement dans le nord, ce qui représente des retombées économiques importantes pour la ville. À plus long terme, ce développement pourra aussi se traduire par une exportation à l'étranger de la technologie conçue pour l'industrie minière au Québec.

La métropole verrait la création de plus de 14 000 emplois par an et des retombées économiques de plus de 58 milliards de dollars sur les 25 prochaines années.

« C'est une énorme opportunité pour le développement de nos entreprises », croit Michel Leblanc, président et chef de la direction de la Chambre.

Les entreprises des secteurs tels que l'énergie, l'aluminium ou encore les mines sont conscientes de l'importance de faire des partenariats, croit Claudine Renaud, directrice générale de Minalliance, un regroupement d'entreprises minières. Montréal a besoin des régions et vice versa, dit-elle.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !