•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'Agence de la santé confirme la fermeture du Centre Narconon de Trois-Rivières

Radio-Canada

L'Agence régionale de la santé confirme mardi qu'elle refuse d'accorder une certification au Centre de désintoxication Narconon de Trois-Rivières. La direction a expliqué lors d'un point de presse que cette décision force la fermeture du Centre.

Dans une lettre, l'Agence ordonne l'évacuation et le déménagement des personnes hébergées au centre.

À la suite d'une visite d'évaluation qui a eu lieu en février dernier, les experts ont fait part de leurs préoccupations relativement aux pratiques du centre. Selon eux, ces pratiques pourraient représenter un danger pour la santé ou la sécurité des résidents.

La lettre mentionne aussi que le traitement de Narconon est non reconnu scientifiquement et qu'il comporte des risques. L'Agence ajoute qu'aucun intervenant ne possède le profil requis.

Narconon a dix jours pour faire des observations et 60 jours pour s'adresser aux tribunaux.

L'Agence confirme que le centre est maintenant vide et que 17 personnes ont été relogées dans des centres aux États-Unis.

Le Centre Narconon de Trois-Rivières était le seul au Canada.

Mauricie et Centre du Québec

Santé