•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Soupçon d'avortement sélectif chez les Ontariennes venues de l'Inde

Un nouveau-né

Photo : iStockphoto

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2012 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

L'Association médicale canadienne conclut, dans une nouvelle étude, que les Ontariennes originaires de l'Inde donnent plus souvent naissance à un garçon que les femmes nées dans la province.

Ces données relancent le débat sur les avortements sélectifs dans certaines communautés.

Les chercheurs ont analysé toutes les naissances survenues en Ontario entre 2002 et 2007.

Ils ont constaté qu'il y avait relativement peu de bébés de sexe féminin chez les femmes d'origine indienne. La différence est plus marquée à partir de la troisième grossesse.

L'avortement sélectif est une explication plausible, selon le Dr Joel Ray, l'un des coauteurs de l'étude.

Le médecin de l'hôpital St-Michaels à Toronto ajoute toutefois que d'autres études sont nécessaires pour le prouver.

La pratique est courante en Inde, où l'on préfère les garçons aux filles.

Le garçon y est considéré comme celui qui transmet le nom, peut gagner de l'argent et s'occuper de ses parents, tandis que la fille est plutôt perçue comme une source de dépenses, en raison du coût élevé de la dot que ses parents doivent payer.

Srini Varadarajan, installé en Ontario depuis plusieurs années, estime que certains de ses compatriotes transposent au Canada une vieille tradition.

En Inde, ça se pratique toujours, mais ici c'est choquant.

Une citation de :Srini Varadarajan

Une autre recherche, qui doit être publiée au cours des prochaines semaines, portera sur les avortements sélectifs au Canada et ailleurs dans la diaspora indienne.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !