•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Naïrobi, Massachusetts

Wesley Korir et Sharon Cherop
Wesley Korir et Sharon Cherop Photo: La Presse canadienne / Charles Krupa
Radio-Canada

Les coureurs kényans adorent Boston. Pour une deuxième année de suite, les représentants de ce pays africain ont dominé le marathon de « Beantown » tenu par une température frôlant les 28 degrés.

Chez les femmes, la victoire est allée à Sharon Cherop. Elle a franchi la distance en 2 h 31 min et 50 s, devançant de justesse sa compatriote Jemina Sumgong.

La meilleure Canadienne, Sheila Croft, a conclu en 2:48:31, un chrono bon pour la 13e place dans les rangs féminins.

Du côté masculin, Wesley Korir a fait sienne cette 116e édition du Marathon de Boston. Korir a parcouru les 42,195 kilomètres en 2:12:40.

Deux autres Kényans, Levy Matebo (2:13:6) et Bernard Kipyego (2:13:13) ont complété le podium.

La domination kényane a été si totale que l'on a compté sept athlètes de cette nation parmi les 10 premiers coureurs à passer le fil d'arrivée. Parmi eux, le frère du vainqueur Laban Korir a fini 6e.

Le premier Canadien a été Matthew Leduc d'Ajax, en Ontario, 44e en 2:35:48.

Record mondial

Dans les épreuves en fauteuil roulant, le Torontois Joshua Cassidy a établi une marque mondiale, remportant la course masculine en 1:18:25.

Le jeune homme de 27 ans natif d'Ottawa a retranché deux secondes au record que détenait le Sud-Africain Ernst Van Dyk depuis 2004. Ce record avait également été établi à Boston.

À l'arrivée lundi matin, Cassidy a devancé l'Australien Kurt Fearnley qui a ainsi terminé deuxième pour une deuxième année de suite.

Chez les femmes, soulignons enfin la 3e place de la Sherbrookoise Diane Roy en 1:42:37.

« Je suis vraiment contente de mon temps, a dit Roy. C'est 5 minutes de mieux qu'il y a deux ans et c'est seulement à environ 2 minutes de mon meilleur temps à vie! C'est bon pour ce genre de parcours. »

L'Américaine Shelly Reilly a été déclarée gagnante à peine un centième de seconde devant la Japonaise Wakako Tschida.

Athlétisme

Sports