•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les cours à l'UQO doivent reprendre lundi selon le tribunal

Maître Lucien Boucher et les requérants

Maître Lucien Boucher et les requérants

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2012 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La Cour supérieure du Québec oblige l'Université du Québec en Outaouais (UQO) à reprendre les cours dès le lundi 16 avril, et pour les dix prochains jours c'est-à-dire jusqu'au lundi suivant, le 23 avril.

La juge interdit aussi toute manifestation à moins de 25 mètres des deux pavillons universitaires, soit ceux de Lucien-Breault et du boulevard Taché.

Enfin, le tribunal demande que les étudiants aient libre accès à leurs cours sans menace ni intimidation.

Pour l'avocat des requérants, Maître Lucien Boucher, les étudiants peuvent déjà commencer à se préparer pour leurs cours lundi.

C'est la victoire d'une société libre et démocratique.

Lucien Boucher, avocat

M. Boucher a ajouté qu'il s'agit d'une décision sensée.

Les étudiants en grève vont se plier à l'injonction. Certains toutefois critiquent déjà la consigne de manifester à plus de 25 mètres des pavillons.

On va devoir déranger la population pour manifester dans la rue au lieu de manifester devant l'UQO.

Un étudiant en faveur de la grève

L'UQO a annoncé qu'elle assurera la sécurité des étudiants dès lundi.

L'injonction a été déposée par une cinquantaine d'étudiants de l'UQO à la suite du vote, mercredi, en faveur de la poursuite de la grève. L'établissement avait décidé de repousser jusqu'au 4 mai la session d'hiver 2012.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !