•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La croissance chinoise à un creux

Un travailleur de la construction à Hefei, en Chine
Un travailleur de la construction à Hefei, en Chine Photo: AFP

L'économie chinoise a crû à son rythme le plus faible en près de trois ans au premier trimestre de 2012 et à un taux inférieur aux attentes des analystes. De janvier à mars, le PIB de la Chine a progressé de 8,1 % en rythme annuel contre 8,9 % au trimestre précédent.

Les économistes, qui tablaient en moyenne sur une croissance de 8,3 %, n'excluent pas de nouvelles mesures de Pékin pour soutenir l'économie, surtout que les pressions inflationnistes sont moins marquées que l'an dernier.

Avec la morosité économique en Europe et la reprise qui tarde aux États-Unis, la Chine parvient plus difficilement à exporter ses marchandises. D'ailleurs, Pékin a abaissé sa prévision de croissance pour cette année, de 8 % à 7,5 %. L'an dernier, le PIB chinois avait progressé de 9,2 %.

« Ce qui est clair, c'est que l'économie est encore en train de décélérer et que le secteur immobilier se dégonfle », avance l'économiste Yao Wei de la Société Générale à Hong Kong.

La performance de l'économie chinoise est souvent perçue comme un bon baromètre de l'état de la demande mondiale pour les matières premières, mais aussi de la vigueur du commerce international.

Avec les informations de Agence France-Presse, et Reuters

Économie