•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Compressions à Parcs Canada : les 5 centres de service du pays fusionnés

Parcs Canada

Parcs Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2012 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le personnel de Parcs Canada, à Québec, vient à son tour d'être informé des conséquences des compressions annoncées récemment dans le budget fédéral.

Les cinq centres de service au Canada, dont celui de Québec, seront fusionnés. « Tout va être dans une nouvelle structure qui est en train d'être définie de façon à rationaliser les services, améliorer nos économies et réduire les coûts », indique Michel Boivin, directeur général de Parcs Canada pour le Québec.

Le nombre d'emplois touchés ne sera toutefois connu que dans quelques semaines. Or, il faut déjà s'attendre à des réductions de services dans les parcs et les lieux historiques nationaux.

« Parcs Canada va réajuster les saisons et les heures d'opérations pendant lesquelles les services aux visiteurs vont être offerts dans nos parcs nationaux », indique M. Boivin.

« On veut s'assurer que les visiteurs profitent toujours de la gamme complète de nos services, mais surtout dans la période de haute fréquentation, c'est-à-dire [...] des mois de juillet et août dans les parcs », ajoute-t-il.

Les visites autonomes pourraient devenir la norme dans les lieux historiques moins fréquentés.

Compressions à Immigration Canada

D'autres fonctionnaires fédéraux ont reçu de mauvaises nouvelles jeudi. C'est le cas au bureau d'Immigration Canada à Québec, qui va fermer ses portes le 29 juin.

Immigration Canada ferme quatre de ses cinq bureaux au Québec. Il ne restera que celui de Montréal. Au total dans la province, une quinzaine de postes seront abolis à partir du 29 juin.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !