•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Menaces contre les ministres Beauchamp et Fournier

Line Beauchamp et Jean Charest

Line Beauchamp et Jean Charest (archives)

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2012 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Les policiers enquêtent sur trois dossiers de menaces contre l'intégrité physique des ministres de l'Éducation, Line Beauchamp, et de la Justice, Jean-Marc Fournier.

Un homme de 33 ans a d'ailleurs été arrêté à Montréal dans la nuit de mercredi à jeudi pour avoir proféré des menaces de mort sur Internet à l'endroit d'un ministre libéral.

L'homme a été relâché sous promesse de comparaître et à certaines conditions, confirme une porte-parole de la Sûreté du Québec (SQ), Martine Isabel.

Deux autres enquêtes sont encore en cours et concernent un homme de Montréal et une personne sur le territoire de la Montérégie.

Les menaces en question seraient liées aux grèves étudiantes, mais la SQ n'a pas voulu confirmer ce lien. Elle refuse également de confirmer l'identité des plaignants dans les dossiers d'enquête.

L'attachée de presse de la ministre Beauchamp, Hélène Sauvageau, n'a pas voulu faire des commentaires à ce sujet. Elle a précisé que la députée de Bourassa-Sauvé n'avait pas l'intention de le faire non plus.

La réaction a été la même au cabinet du ministre Fournier. « Nous ne confirmons rien [...] parce que cela fait l'objet d'une enquête policière, et dans les circonstances, on ne fera pas d'autres commentaires », a déclaré l'attaché de presse du ministre, David Couturier.

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !