•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La ferme Moore commencera à renaître dès cet été

La ferme Moore, à Gatineau, commencera ses activités à l'été 2012.

La ferme Moore, à Gatineau, commencera ses activités à l'été 2012.

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2012 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Dans quelques semaines, la Coop Agrodor de Thurso, qui a remporté l'appel d'offres de la Commission de la capitale nationale (CCN), commencera à s'activer sur le Domaine de la ferme Moore, situé sur le boulevard Taché dans le secteur de Hull.

L'organisme est sur le point de conclure un bail à long terme avec la CCN. Lorsque cette entente sera scellée, la Coop Agrodor prévoit se mettre au travail.

Dans un premier temps, elle veut se lancer dans la production maraîchère biologique dans le cadre de ses activités en tant que ferme éducative.

Pour cela, elle procédera dès le mois de juin à une analyse des sols sur le terrain de 82 acres. Puis, elle entreprendra d'amender la terre avec des engrais verts, afin d'obtenir un sol de qualité.

La coopérative envisage même de planter des vignes à l'avant de la propriété. En fonction du rythme d'amendement des sols, elle pourrait déjà installer des piquets et des supports cet été pour accueillir les vignes.

Ça va être à la fois esthétique, des cépages de très grande qualité qui résistent au climat nordique.

Une citation de :Claude Sirois, porte-parole de la Coop Agrodor

Quelques rangées de lavande seraient aussi plantées.

En plus de la culture maraîchère, le projet de ferme éducative comprend un programme d'insertion sociale pour les personnes ayant des déficiences intellectuelles.

La Coop Agrodor souhaite également développer un volet pédagogique, une programme d'animation et des activités thématiques pour faire connaître les lieux. D'ailleurs, la coopérative compte offrir des activités le plus tôt possible à la population, notamment en ouvrant la piste cyclable qui traverse la propriété.

Des édifices patrimoniaux

Les bâtiments du Domaine de la ferme Moore ont été érigés en 1912. L'écurie et le manège sont des édifices reconnus par le Bureau d'examen des édifices fédéraux du patrimoine.

Virginia Parker Moore a légué ce domaine au gouvernement canadien en 1973 afin qu'il soit accessible au public. L'archiviste en chef de l'Université d'Ottawa, Michel Prévost, estime que son rêve se réalisera.

Lorsque (madame Moore) a cédé la ferme, il y avait une condition : "Utiliser, exploiter principalement à des fins récréatives et pour en faire un parc mis à la disposition du public canadien en tant qu'attrait touristique rehaussant le caractère et la qualité de la région de la capitale nationale".

Une citation de :Michel Prévost, archiviste en chef de l'Université d'Ottawa

Au fil du temps, le domaine Moore a été une propriété agricole de la famille du fondateur de Hull Philemon Wright. Puis, elle est par la suite devenue un centre équestre.

La CCN a injecté des millions de dollars pour préserver les bâtiments. Depuis plusieurs années, l'organisme cherchait à donner une nouvelle vocation au domaine.

D'après un reportage de René Hardy.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !