•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Fonction publique fédérale : le Manitoba perd des bureaux régionaux

Édifice de la fonction publique du gouvernement du Canada

Édifice de la fonction publique du gouvernement du Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2012 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le Manitoba verra la fermeture d'au moins trois bureaux régionaux à cause des suppressions de postes imposées par le dernier budget fédéral.

Le Centre de recherche sur les céréales de Winnipeg fermera ses portes; ses 100 employés ont appris mercredi qu'ils perdaient leurs emplois, a confirmé l'Alliance canadienne de la fonction publique (AFPC).

Le bureau du ministère de la Citoyenneté et l'Immigration à Winnipeg connaîtra le même sort. Ses responsabilités seront transférées à Calgary.

L'AFPC ignore pour le moment le nombre d'emplois perdus à cause de ce déménagement, mais elle affirme que les Manitobains ressentiront assurément l'impact de ces coupes, ainsi que de celles imposées aux autres ministères.

« Les Manitobains ne feront plus de recherches sur les grains de semences, attendront plus longtemps leur chèque d'assurance-emploi et devront patienter plus longtemps pour leur chèque de pension de vieillesse », a estimé une porte-parole de l'AFPC, Robyn Benson.

Le bureau de la Santé publique du Canada au Manitoba fermera aussi ses portes, rapportent des employés qui ont été informés de leur congédiement mercredi. Dans les provinces des Prairies, 88 postes seront éliminés au sein de l'agence.

Santé Canada sera aussi affectée par la perte de 95 emplois dans ses bureaux au Manitoba, en Saskatchewan et en Alberta.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !