•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Jean-Guy Tremblay arrêté pour violence conjugale

Jean-Guy Tremblay (1989)

Jean-Guy Tremblay (1989)

Photo : La Presse canadienne / SHANEY KOMULAINEN

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2012 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Un homme au lourd passé de violence conjugale est de nouveau détenu depuis le 2 avril. Jean-Guy Tremblay, 48 ans, a été arrêté par des agents du Service de police de la Ville de Québec (SPVQ) dans une maison de transition de la rue Kirouac, à Québec.

Une présumée victime de violence conjugale a déposé une plainte contre l'homme qui se trouvait en libération conditionnelle.

L'arrestation s'est déroulée sans problème, a déclaré le SPVQ.

Jean-Guy Tremblay s'était fait connaître en 1989, lorsqu'il s'est adressé aux tribunaux pour empêcher sa conjointe de l'époque, Chantal Daigle, de se faire avorter. Il s'était rendu jusqu'en Cour suprême, mais avait été débouté.

Il a ensuite défrayé la manchette pour de nombreuses arrestations et séjours en prison pour des agressions et du harcèlement contre des femmes. Il a été déclaré « délinquant à contrôler » et des procureurs ont échoué dans leurs tentatives de le faire déclarer délinquant dangereux.

Jean-Guy Tremblay, qui doit résider en maison de transition jusqu'en 2016, s'est malgré tout marié en novembre dernier.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !