•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Arrêt des compétitions locales

stadegrecathletisme

Le stade d'athléstime Kaftnzoglio à Thessalonique au nord de la Grèce

Photo : AFP / LOUISA GOULIAMAKI

Radio-Canada

Les Jeux olympiques de 2004 sont un très lointain souvenir. La Fédération grecque d'athlétisme vient de suspendre toutes ses compétitions locales en raison de la crise.

Huit ans après avoir présenté les Jeux olympiques, la Grèce doit faire des choix à cause de la crise profonde qui secoue le pays.

La Fédération grecque d'athlétisme est la première organisation du pays à décider de suspendre son calendrier d'événements.

« Le conseil d'administration de la fédération a décidé à l'unanimité de ses membres de suspendre toutes les compétitions sur son territoire, peut-on lire dans un communiqué, en attendant qu'on fasse le point sur les compressions ciblées et injustifiées. »

Cette décision de la Fédération grecque d'athlétisme ne remet pas en cause la cérémonie traditionnelle de la flamme olympique prévue à Olympie le 10 mai.

Elle ne devrait pas perturber à court terme la sélection des athlètes grecs pour les Jeux de Londres.

La fédération se réunira à nouveau dans deux semaines pour évaluer la pertinence d'élargir la suspension aux compétitions internationales, comme les Championnats d'Europe, si le gouvernement du pays ne réagissait pas.

La Fédération grecque d'athlétisme a vu son budget diminuer du tiers en 2011 et d'un autre tiers en 2012.

« Avec les coupes de cette année, nous sommes dans un cul-de-sac financier », a dit le président de la fédération, Vassilis Sevastis, à l'Associated Press. Nous voulons que le gouvernement revoie sa décision. »

Vassilis Sevastis a révélé que des entraîneurs et des fournisseurs n'ont pas été payés depuis 10 mois.

« Le plus gros problème, c'est le manque de financement, a admis la spécialiste du marteau Alexandra Papageorgiou mardi. Ensuite, c'est le mauvais état de nos installations. Tout tombe en morceaux. J'ai vécu les plus belles années de l'athlétisme grec, je vis maintenant les pires moments. »

Sur le bord de la faillite depuis la fin de 2009, la Grèce a dû faire des compressions dans les budgets consacrés au sport, au système de santé et aux services publics.

Depuis mai 2010, le pays survit grâce à des prêts d'urgence du Fonds monétaire international et de pays de la zone européenne.

Athlétisme

Sports