•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un juge ordonne la fin du piquetage à la Faculté d'anthropologie de l'Université Laval

Radio-Canada

La Cour supérieure du Québec a rendu sa décision mardi matin concernant la demande d'injonction d'un étudiant pour faire lever les piquets de grève des étudiants de l'Université Laval.

Dans une décision rendue au palais de justice de Québec, le juge Bernard Godbout a accordé la demande d'injonction provisoire de Laurent Proulx, un étudiant libre de 24 ans, de Notre-Dame-du-Bon-Conseil au Centre-du-Québec.

Les étudiants devront donc cesser leur piquetage devant la Faculté d'anthropologie de l'Université Laval.

Laurent Proulx plaide que le mouvement de grève brime ses droits et va lui causer un préjudice et peut-être même compromettre son projet de demande d'admission en droit.

Les avocats des associations étudiantes plaidaient au contraire que les piquets de grève ne sont pas hermétiques, que le droit de grève est fondamental et que les préjudices subis sont purement hypothétiques.

Plus de détails à venir.

Justice et faits divers