•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Manifestation contre l'aérodrome à Neuville

Plusieurs politiciens étaient présents

Plusieurs politiciens étaient présents

Radio-Canada

Des politiciens et des centaines de citoyens se sont rassemblés à Neuville, samedi, pour protester contre le projet d'aérodrome, déjà en construction.

Des députés du NPD, du Bloc québécois et du Parti libéral du Canada étaient présents, ainsi que des députés québécois de tous les partis.

Ils soutiennent que la controverse liée au projet « Neuville Aéro » est une problématique d'intérêt national.

La Cour suprême a récemment statué que ce qui est lié au domaine de l'aéronautique, comme l'aménagement d'un aéroport, relève exclusivement du gouvernement du Canada.

Le promoteur, Neuville Aéro, n'avait pas l'obligation de demander une autorisation à la Ville ou à la Commission de protection du territoire agricole pour aménager son aéroport.

Le Canada entier doit prendre conscience qu'il est touché par la décision de la Cour suprême.

Robert Jasmin, comité de citoyens de Neuville

Les citoyens de Neuville craignent que la construction de l'aérodrome affecte leur qualité de vie. Ils ont réussi à rallier plusieurs politiciens à leur cause au cours des dernières semaines.

Les travaux de construction de l'aéroport sont en cours et certains atterrissages ont déjà été effectués.

Le projet vise à offrir à bon prix un lieu d'envol, de remisage et de stationnement aux petits avions civils et de loisir. Une piste asphaltée de 3000 pieds doit être construite.

Le ministre fédéral des Transports, Denis Lebel, se limite à dire que le rôle du Canada en matière d'aéronautique « est de faire la promotion de l'aviation sécuritaire et non l'empêcher ».

La Fédération canadienne des municipalités doit débattre de ce projet lors de son congrès annuel, au mois de juin.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Québec

Société