•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Monnaie royale à Winnipeg : adieu à la pièce d'un cent

Des pièces d'un cent

Un expert de la Monnaie royale canadienne examine une pièce d'un cent. Le centième de devise ne sera plus fabriqué dès avril 2012.

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2012 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La fin de la fabrication de la pièce d'un cent n'entraînera pas de perte d'emploi à l'installation de la Monnaie royale canadienne située à Winnipeg.

Les Canadiens devront bientôt vivre sans elle, puisque le Canada cessera la fabrication dès avril 2012, comme prévu dans le budget fédéral déposé jeudi.

Le prix des achats sera dès lors arrondi au cinquième de dollar le plus près.

Le lendemain de l'annonce du ministre des Finances du Canada Jim Flaherty, des Manitobains se sont dirigés au lieu de fabrication de la pièce d'un cent, afin d'en acheter des rouleaux.

« Je vais donner un rouleau à mes petits-enfants, parce qu'ils ne verront pas de pièce d'un cent quand ils seront grands », a indiqué Margaret Landgraff, une aînée de Winnipeg.

Le NPD et les conservateurs s'entendent sur son abolition

L'abolition de la valeur était réclamée par plusieurs, notamment le député fédéral de Winnipeg-Centre, Pat Martin.

« C'est une proposition gagnante pour tous, et elle nous permet en plus d'économiser 130 millions de dollars annuellement », a-t-il insisté.

Le ministre fédéral de la Sécurité publique, Vic Toews, a abondé dans le sens du député, liant la décision de son gouvernement à l'évaluation des coûts de production d'une pièce.

« Quand il en coûte 1,5 cent pour produire une pièce d'un cent, il y a quelque chose qui cloche », a-t-il résumé.

« Je crois que les gens comprennent que la pièce d'un cent n'est plus nécessaire. »

La Monnaie royale canadienne a confié qu'elle songeait à commémorer les dernières pièces d'un cent qu'elle produira.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !