•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Exclusif

Centre Bionest de Shawinigan : une entreprise privée obtient une grande part des profits

Un contenu vidéo est disponible pour cet article
Centre Bionest

Centre Bionest

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2012 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

L'équipe de hockey les Cataractes de Shawinigan est une organisation sans but lucratif. Or, un citoyen de Shawinigan, Michel Blanchet, a découvert qu'une entreprise privée, Gestion Cataractes inc., se cache derrière l'organisation. L'entreprise reçoit des versements d'intérêt de l'OSBL.

L'équipe a récemment emménagé au centre Bionest, un nouvel amphithéâtre de 4000 places. Grâce à une entente qu'elle a signée avec la ville de Shawinigan, l'équipe récolte tous les revenus des concessions et de la vente de publicité dans l'aréna.

Le centre Bionest a été entièrement construit avec des fonds publics. Vingt-huit millions de dollars ont été payés par la ville et les gouvernements fédéral et provincial.

À la suite d'une demande d'accès à l'information, Michel Blanchet s'étonne des largesses que la ville a consenties à son équipe de hockey. « Ce qui m'a choqué, c'est que c'est un partenariat public-privé dans lequel le privé a tous les revenus ou à peu près et le public a toutes les dépenses ou à peu près. »

Michel Blanchet a aussi découvert que l'entreprise privée, Gestion Cataractes inc., se cache derrière l'organisme sans but lucratif. Les deux conseils d'administration sont composés, à quelques exceptions près, des mêmes individus.

« Il y a un rendement d'intérêt qui était minimal quand on a fait la convention. Parce qu'il faut savoir que quand je suis allé à la ville il y a 6 ans, le but n'était pas de déménager l'équipe. Ce n'était pas de faire de l'argent avec l'équipe, c'était de la garder localement ici, » explique le directeur général des Cataractes de Shawinigan, Martin Mondou.

De son côté, le maire de Shawinigan, Michel Angers, croit qu'il est normal que la ville soutienne son équipe de hockey. « Dans une ville qui est en train de se reconvertir comme la nôtre, qui veut reprendre sa place au soleil, toute cette publicité qu'une équipe de hockey peut nous faire, pour nous faire rayonner, est très certainement bonne pour nous. »

Le maire de Shawinigan dit surveiller la situation, mais dit faire confiance au conseil d'administration de l'équipe des Cataractes de Shawinigan.

Une version longue du reportage d'Hugo Lavallée et de Pierre Marceau sera diffusée jeudi à 21 h à l'émission Enquête.




Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !