•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Entente avec les Cris pour l'exploitation d'une mine de diamants

Diamants bruts

Radio-Canada

L'entreprise canadienne Stornoway Diamond Corporation a annoncé mardi qu'elle avait signé une convention avec la Nation crie de Mistissini et le Grand Conseil des Cris sur les répercussions et les avantages du projet diamantifère Renard.

La nouvelle convention, appelée la Convention Mecheshoo, régira les relations entre Stornoway et les Cris durant toutes les étapes du projet Renard.

Ainsi, les Cris auront une priorité d'emploi absolue pour tout ce qui concerne le projet. S'ils n'ont pas les compétences désirées, ils recevront la formation nécessaire. L'entreprise adoptera de plus les horaires en temps de chasse.

Stornoway considère que cette formule en est une pleine de défis, mais gagnante dans un contexte de pénurie de main-d'oeuvre.

Question affaires, tous les contrats à compétence égale seront octroyés aux entreprises cries. Par ailleurs, Stornoway paiera des redevances à la communauté crie pour exploiter la mine, qui est située sur son territoire. Cette entente spécifique est toutefois demeurée secrète.

La convention énonce également les principes relatifs au respect social, culturel et environnemental qui guideront la gestion du projet.

« Stornoway a fait preuve d'une immense ouverture d'esprit et a été disposée à adapter le projet de façon à respecter les Cris de Mistissini, nos intérêts, nos valeurs, notre culture et notre mode de vie. C'est ainsi que nous voulons être traités », a déclaré le chef Richard Shecapio de la Nation crie de Mistissini.

Notons que la Société québécoise d'exploration minière (SOQUEM), dont la maison mère est la Société générale de financement (SGF), est l'actionnaire principal de Stornoway, détenant 37 % des actions de l'entreprise.

La première mine de diamants du Québec

Le projet diamantifère Renard est situé dans la région de la baie James, à environ 250 km au nord de la communauté crie de Mistissini et à 350 km au nord de Chibougamau. Selon les résultats d'une étude de faisabilité entreprise par Stornoway, la mine a le potentiel de devenir une productrice importante de diamants bruts de haute valeur, et ce, sur une longue période.

Le démarrage de la production est prévu pour 2015. Stornoway doit investir 850 millions de dollars dans le projet d'ici là.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Abitibi–Témiscamingue

Économie