•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Fredericton envisage d'aider des résidents de Perth-Andover à déménager

Perth-Andover

Les eaux ont laissé un mélange de boue et de glace dans le village de Perth-Andover.

Photo : La Presse canadienne / Kevin Bissett

Radio-Canada

Le premier ministre du Nouveau-Brunswick, David Alward, ouvre la porte à un possible déménagement de maisons à Perth-Andover, un village durement touché par une inondation.

Le village a connu sans doute la pire inondation de son histoire en fin de semaine. Plus d'une centaine de maisons et de commerces ont été endommagés par un débordement du fleuve Saint-Jean.

Le niveau de l'eau a grimpé à 1,5 mètre au-dessus du point atteint lors d'une autre inondation de grande envergure, en 1987, qui avait aussi causé de graves dommages. À cette époque, la province avait aidé quelques sinistrés à déménager.

Le premier ministre affirme que son gouvernement pourrait offrir une aide similaire puisqu'il est clair maintenant que l'eau peut atteindre un niveau encore plus haut qu'en 1987. Il ajoute qu'il est encore trop tôt pour affirmer avec certitude si un programme de déménagement sera offert.

Entre-temps, grâce à un programme fédéral-provincial, les sinistrés pourront obtenir jusqu'à 80 000 $ en dédommagement. Le gouvernement provincial recueille les demandes de citoyens qui ont subi des dommages et qui ont besoin d'aide.

« Notre gouvernement a appuyé un programme d'assistance financière afin de venir en aide aux résidents affectés par ces inondations », a déclaré le premier ministre Alward.

Nettoyage et réparations

Le travail de nettoyage a commencé dans le village. Les autorités provinciales dépêchent des équipes sur place pour inspecter les aqueducs et rétablir le courant électrique là où c'est possible.

« On a deux équipes tout de suite qui sont en train de faire des évaluations des maisons et des business pour être certains qu'elles sont sécuritaires », indique le maire de Perth-Andover, Rick Beaulieu.

La vie mettra bien du temps à reprendre son cours dans le village. Les autorités permettront bientôt aux sinistrés de rentrer chez eux. Ils pourront alors mesurer l'ampleur des dégâts.

Selon les premières estimations, environ 150 résidences et commerces ont subi d'importants dommages. Les travaux de réparation s'annoncent longs. Deux écoles et un hôpital ont été inondés.

L'avenir du petit hôpital, lourdement endommagé par les eaux, inquiète la population. À ce sujet, la ministre de la Santé, Madeleine Dubé se fait rassurante. « Ce qu'on veut faire, c'est de s'assurer, regarder comment on peut le plus vite possible remettre cet hôpital en marche, en fonction pour desservir cette population », dit-elle.

Même si l'évaluation des dégâts ne fait que commencer, tous les intervenants disent déjà que l'inondation de 2012 passera à l'histoire.

Acadie

Incidents et catastrophes naturelles