•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Bas-Saint-Laurent : VLB payera l'amende d'un étudiant

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2012 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

L'écrivain Victor-Lévy Beaulieu appuie sans réserve le combat engagé par les étudiants au nom de l'accessibilité aux études universitaires. Comme geste de solidarité, il a décidé de payer une des amendes de 499 $ imposées plus tôt cette semaine aux étudiants qui ont occupé le pont Champlain à Montréal.

Victor Lévy-BeaulieuAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le dramaturge de Trois-Pistoles Victor Lévy-Beaulieu

Le dramaturge de Trois-Pistoles souhaite que son geste soit imité par ceux qui croient à la gratuité scolaire et aux justes revendications des étudiants du Québec.

Il rappelle que lui-même se bat pour la gratuité scolaire depuis son adolescence. Habitant dans la région de Rivière-du-Loup, où près du tiers des familles vivent sous le seuil de la pauvreté, VLB dit comprendre l'indignation des étudiants.

Selon lui, l'augmentation des frais de scolarité est une aberration, particulièrement pour ceux qui viennent des régions éloignées : « Quand vos parents ne gagnent même pas 25 000 $ par année, quel soutien pouvez-vous attendre d'eux si vous voulez entreprendre des études supérieures ? », demande-t-il.

Du même souffle, il dénonce l'action répressive des forces policières.

M. Lévy-Beaulieu affirme que l'appui aux étudiants ne doit pas être que symbolique car, écrit-il, « la répression que les manifestants encourent ne l'est pas ». C'est pourquoi il a décidé de poser ce geste.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Est du Québec