•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Cols blancs de Toronto : mandat de grève

garderie municipale à Toronto

Les garderies municipales seraient fermées, en cas de conflit de travail.

Photo : Michel Bolduc

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2012 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Les employés de l'administration, des garderies municipales et des centres communautaires de la Ville Reine ont voté à 85 % en faveur d'un débrayage.

Le président du syndicat, Tim Maguire, refuse cependant de préciser combien de personnes ont participé au scrutin.

Le syndicat et la Ville seront en mesure de déclencher un conflit de travail dès samedi.

Toutefois, le président du syndicat assure cependant aux Torontois qu'il ne devrait pas y avoir de grève ce week-end, à moins que la Ville décide de modifier unilatéralement les conditions d'emploi des cols blancs, des infirmière et des éducateurs.

Selon le leader syndical, Tim Maguire, ce « mandat fort aidera le syndicat à obtenir une entente équitable et à protéger les travailleurs des menaces de la Ville, qui pourrait vouloir s'attaquer à leur sécurité d'emploi. »

M. Maguire affirme qu'il est prêt à continuer à négocier, même après la date butoir de samedi. Il représente 23 000 employés.

On ne débrayera pas samedi s'il n'y a pas d'entente. On est prêts à continuer à négocier au-delà de cet échéancier arbitraire imposé par la Ville.

Tim Maguire, chef des cols blancs

Sécurité d'emploi

La sécurité d'emploi est le principal point en litige selon le syndicat. Les cols bleus ont accepté une série de concessions à ce chapitre le mois dernier, pour éviter une grève ou un lock-out.

De leur côté, les employés des bibliothèques ont débrayé dimanche. Ils accusent eux aussi la Ville de vouloir éliminer leur sécurité d'emploi, de privilégier le temps partiel et de planifier des mises à pied, ce que nie le président du conseil d'administration des bibliothèques.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !